Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain
les bonsaï →Soins à prodiguer au fil des mois

MAI

Emplacement :Assurez une exposition alternée des plantes. A mesure que le temps se réchauffe, surveillez les arbres à feuilles tendres comme l’Erable, le Hêtre rouge, le Bouleau, l’Orme et le Liquidambar. Trop de soleil déssèche les branches et les fait brunir. Les jours de grande chaleur, mettez les plantes dans un endroit ombragé (il faut trouver un compromis car trop d’ombre provoque une pousse faible et trop fine). C’est l’expérience qui vous guidera pour trouver un juste milieu.

Arrosage :En général un temps chaud demande plus d’arrosage. Il est nécessaire d’apprécier exactement la quantité d’eau exigée par un bonsai adulte. Arrosez juste ce qu’il faut, pas davantage. Un arrosage trop copieux stimule trop la croissance et nuit au style de l’arbre. Surveillez les racines qui pourraient ressortir par les orifices de drainage et provoquer une stagnation de l’eau.Si le pot ne draine pas bien, on trouvera quelques astuces pour y remédier dans :
F.B.,n°11, p7,(1999).

Taille  : Pratiquement comme en Avril. Les nouvelles pousses des feuillus adultes cessent alors leur croissance. Elles peuvent être taillées pour maintenir la silhouette de l’arbre. Laissez 2 ou 3 yeux et retirez le reste de la pousse. Gardez une ramure de densité égale, un peu plus aérée vers la cime. C’est le moment de descendre les nouvelles branches des Pruniers (F.B.,n°11, p4,(1999) et n°17, p4(2000)). C’est aussi l’époque de la taille et de l’enlèvement des fleurs des Azalées, (F.B.,n°11, p4,(1999)). On peut pincer les Charmes,(F.B.,n°11,p4,(1999)) et couper les feuilles des Acer Burgerianum (F.B.,n°17, p5,(2000)) et des Hêtres (F.B.,n°17, p7,(2000)) voire aller jusqu’à la défoliation (F.B.,n°23,p5 (2001)).
Pour obtenir une croissance plus dense, commencez dès maintenant à ébourgeonner les Pins et les Genévriers. Utilisez des pincettes ou vos doigts pour enlever les nouvelles pousses à l’endroit de leur naissance. N’employez pas les ciseaux, sinon les extrémités bruniraient.
C’est le moment de pincer les Sapins,les Ifs et les Genévriers(F.B.,n°11, p4(1999)). Pour les Genévriers on peut cumuler rempotage,mise en forme et taille(F.B.,n°17, p5,(2000) ;F.B.,n°29, p5,(2002) ;F.B.,n°35, p5,(2003)).

Reflections of the Spring vegetation in the Japanese Gardens at the Ft. Worth Botanic Gardens
Crédit Photographique : Mike Fischer - Wikimedia Commons

Pincement des chandelles des pins à 5 aiguilles :
Il y a 4 méthodes possibles ( Voir la mise au point de P. Adams dans B.E.,n°2,38-39,(2003)). En Mai les chandelles sont tendres et on peut les pincer (méthode 1) en gardant à la base 3 paquets d’aiguilles.(Voir F.B.,n°23, p4(2001) et F.B.,n°29, p4 (2002)).

Ligaturage :Veillez à ce que les fils ne s’incrustent pas dans l’arbre.

Rempotage :Il est déjà trop tard pour rempoter les feuillus à croissance précoce, comme les Pommiers et les Abricotiers. En revanche, c’est le moment pour les tardifs tels que les Grenadiers,les Cotonéasters et les Pyracanthas.

Fumure :En Mai il faut donner de l’engrais aux feuillus à croissance rapide à moins qu’ils n’aient déjà acquis leur forme idéale. J.Naka préconise d’alterner les types d’engrais. Par exemple :de la farine de sang la 1° fois et de la farine d’os la 2°. Les persistants et les conifères n’ont besoin d’engrais qu’une seule fois.

Traitements :Mai voit l’apparition des insectes. Utilisez un insecticide léger si nécessaire(F.B.,n°11, p5 (1999)). Le mildiou apparaît aussi au mois de Mai. Combattez-le avec du soufre ou un autre fongicide.

samedi 21 avril 2012, par Jean Devillers