Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain

AZALEES SATSUKI

MESUKI

ECLAIRCISSEMENT DES BOURGEONS

Ce texte issu du site www.mo-yogi.nl/bonsai/Satsuki-Mesuki.html est une traduction du néerlandais par J.Devillers

Le terme japonais pour l’enlèvement des bourgeons en trop, pendant la période de repos de l’arbre, dans notre climat, la fin de l’hiver, est le Mesuki. Cette expression est tirée de me=bourgeon et suki=éclaircissement. Comme l’indique son nom, il sert à réduire le nombre de boutons à fleurs, de telle sorte qu’un arrangement élégant prenne place au printemps suivant. Les fleurs ne peuvent pas se chevaucher et,aussi, ne pas prendre une direction indésirable.

Un des avantages de l’application du mesuki à vos arbres est qu’il aide à promouvoir la conicité. Application du mesuki : vous éclaircissez chaque petite branche jusqu’à ne laisser qu’un bourgeon ou un bourgeon végétatif à son extrémité. Ceci a pour effet une production moindre de feuillage au printemps suivant. Un feuillage moindre signifie une moindre nourriture. Il y aura aussi moins de nutriments produits par la plante. Moins de nourriture et les cellules du cambium perdent de la force et ceci aboutit à l’amincissement des petites branches. Si vous laissez tous les bourgeons à l’extrémité de chaque branchette, vous aurez beaucoup de pousses, de là plus de feuillage et des pousses/branchettes plus épaisses.

Le mesuki doit être appliqué à vos arbres de Novembre à Mars.
Commencez cette opération quand la feuille montre des signes forts de décoloration. Le mesuki peut être effectué à tout moment en hiver ou au début du printemps mais doit être achevé avant que les boutons s’ouvrent.

- Laissez seulement un bouton à fleur à l’extrémité de chaque petite branche.
- Efforcez-vous d’avoir des boutons à fleur de même taille, pour qu’ils fleurissent tous en même temps ; les bourgeons charnus/épais fleuriront d’abord, les petits/fins bourgeons plus tard.
- Enlevez les boutons à fleur excessifs, anormaux

  • ceux qui sont trop près l’un de l’autre (2,5,7 cm ça dépend du diamètre de la fleur)
  • ceux qui peuvent se toucher pendant la floraison
  • ceux qui s’orientent dans une direction non désirée, par ex vers le haut, vers le bas ou vers l’intérieur ; l’idéal serait que les fleurs soient vers l’extérieur et légèrement vers le haut. Si nécessaire on peut utiliser la ligature pour atteindre le but fixé.

- Essayez de mettre les fleurs en lignes horizontales (quand on regarde de face)


Branche vue de dessus ; le mesuki et le kiri-modoshi ont été effectués.
De plus les boutons à fleurs sont ligaturés et liés avec des cordelettes.

Cette technique peut être exécutée sur des arbres plus avancés avec des coussins de feuillage grands/larges, hauts et "faisant le tour", placés individuellement en lignes et en rangées horizontales : 1,2,3 ou 4 rangées selon chaque coussin et sa dimension verticale.

Les boutons à fleurs individuellement connectés avec des cordelettes sont en rang par 4 sur les branches primaires larges d’une azalée de Bob Gold après les mesuki et kiri-modoshi (voir ci-dessous) et sont ligaturés.

samedi 16 juin 2012, par Jean Devillers