Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain

AZALEES SATSUKI

MOTOBADOME

TAILLE DES FEUILLES

Ce texte issu du site www.mo-yogi.nl/bonsai/Satsuki-Motobadome.html est une traduction du néerlandais par J. Devillers.

Le terme japonais qui se réfère à l’élimination de presque toutes les feuilles, de telle sorte qu’il ne reste que 3mm des feuilles les plus importantes au sommet d’une tige feuillue, est motobadome. Ce mot peut être traduit du japonais comme suit :

moto = base ba = feuille dome = vient du verbe tomeru : couper, interrompre.

A gauche : Motobadome appliqué sur une waka-ebisu de telle sorte qu’environ 3mm de feuillage reste sur chaque extrémité. A droite : wakaebisu 16 semaines plus tard.

Par l’application du motobadome, une branche d’arbre rajeunit, le "potentiel à former des branches" de l’arbre en est amélioré. La longueur actuelle des branches est conservée et donc il ne change pas la forme/structure de l’arbre.

L’application du motobadome implique l’enlèvement de toutes les feuilles de toutes les branches qui peuvent être traitées. Vous supprimez chaque petite feuille mais laissez les bourgeons dans les aisselles de chaque feuille. Vous coupez toutes les nouvelles feuilles et laissez environ 3mm de vert. La taille du vieux bois (voir autre article) est appelée kojiku-kiri.

Le moment du traitement a un effet sur la repouse et peut même causer des dégâts. Le motobadome qui est effectué au début de la grande période de croissance donne pour résultat des petits rameaux qui sont grands fin Juillet, c’est-à-dire la fin de la saison de croissance. Lorsque le motobadome est effectué au milieu de la saison de croissance, disons à la mi-mai, le résultat de la repousse sera beaucoup plus "fin" (plus petit,moindre) puisque la croissance est achevée plus tard.

Naturellement le timing du motobadome doit être appliqué au départ de la croissance du cambium, particulièrement pour les espèces cultivées. Exécutez le plus tard pour les espèces qui fleurissent tard.

Le motobadome réduit l’effectit des feuilles. Quand les feuilles ne sont pas enlevées elles produisent uns hormone qui, quand elle viendra à agir dans le tronc, permettra le réveil des bougeons (dormants) pour la formation des branches latérales. Ces bourgeons peuvent être de deux sortes :

  1. Ils sont formés, comme normal, dans l’aisselle de chaque feuille.
  2. Des bourgeons aléatoires qui naissent en des endroits anormaux ou inattendus.

Quand cette hormone n’a plus d’effet sur la croissance, ces bougeons ne naissent pas et donc aucune pousse.

En pensant au fait que les azalées poussent à partir de la base(bottom growers), vous devriez traiter la partie supérieure de la couronne avant la partie inférieure. Comme la taille des chandelles (candle pruning) dans le pinus, le motobadome dans l’ideal devrait être appliqué plus tôt aux parties croissantes les plus lentes de la couronne et plus tard sur les parties croissantes les plus rapides de celle-ci. Cependant au contraire de la procédure "Candle pruning" ou étant seulement dans les couches ou les parties les plus faibles d’une branche, vous enlevez l’extrémité des chandelles, vous devez juste pour les azalées enlever les grandes "bases" de toutes les pointes d’une branche primaire au même moment.
En fonction du nombre de feuilles qui ont été enlevées pendant le traitement, vous devriez aussi réduire l’arrosage et la fertilisation. Ne pas fertiliser avant que la nouvelle croissance en soit à un stade ultérieur. L’auteur a raconté qu’il a une fois laissé mourir une azalée en lui donnant une dose d’engrais normale juste après qu’un grand nombre de bourgeons soient apparus.
Seuls les arbres vigoureux en bonne santé qui sont fertilisés peuvent subir ce traitement, mais il peut être utilisé sur une seule branche principale ou sur une petite partie feuillue de la couronne. Le mtobadome peut être appliqué dans les années suivantes sur les arbres qui poussent excellement. Les arbres faibles et grêles (longs et minces) ou les parties les plus faibles de la couronne ne doivent pas être défoliées ni ébourgeonnées. Parce que le rempotage affaiblit l’arbre, ne pas appliquer le motobadome sur un arbre juste rempoté à moins que cet arbre ait eu une croissance anormalement forte.

mercredi 15 août 2012, par Jean Devillers