Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain
Autour du bonsai →Civilisation japonaise

HANAFUDA : LE JEU DE KOI-KOI .

Nombre de joueurs : 2

Cartes utilisées : 1 jeu entier de 48 cartes.

Durée du jeu : 12 manches.

But : Réunir des mains de capture plus vite que l’adversaire.

Le donneur distribue 8 cartes, faces vers le bas, devant chaque joueur et 8 cartes, faces vers le haut, dans le champ. Il réalise ceci en donnant chaque fois : d’abord 4 cartes à son adversaire, puis 4 au champ et finalement 4 à lui-même. L’image ci-dessous est un exemple de position de départ de Koi-Koi.

Il y a 2 types de mains de donne dans le koi-koi dont on doit tout de suite s’assurer la donne faite. Ce sont :
- La main de quatre : 4 cartes du même mois.
- Les mains jointes : 4 groupes constitués chacun par 2 cartes du même mois.

Si un joueur a une des mains de donne, il gagne la manche et marque 6 points (si les 2 joueurs en ont une, ignorer ces mains). Sinon le jeu commence. En commençant par le donneur, chaque joueur capture des cartes comme indiqué dans les règles générales. Ceci continue jusqu’à ce qu’un joueur forme une des mains de capture listées ci-après ou que les joueurs n’aient plus de cartes. Si les joueurs sont à court de cartes, la manche est nulle et aucun point n’est marqué.
Si un joueur forme une main de capture, il doit choisir s’il continue (dans le but de faire un score plus élevé) ou pas. Il annonce soit « Koi » soit« jeu ».
Si un joueur annonce « jeu », il gagne la manche. Il gagne des points pour toutes ses mains de capture. Si ses points pour la manche atteignent 7 ou plus, il reçoit le double pour cette manche.
Si le joueur annonce « Koi », le jeu continue comme avant. « Koi » est la façon pour un joueur de parier qu’il peut former une nouvelle main de capture (ou améliorer une main existante) avant que son adversaire puisse former sa première main. Si le joueur améliore avec succès une main existante (en allant par exemple de 10 petites cartes à 11) ou forme une nouvelle main avant son adversaire, il ne gagne pas de points additionnels pour cela. Si, en revanche, son adversaire forme le premier une main, le score de l’adversaire pour la manche est doublé et le joueur ne reçoit pas de points. Le seul avantage de « Koi » pour un joueur est que cela lui donne une chance d’améliorer son score. Si le pari « Koi » d’un joueur est couronné de succès, il doit alors choisir à nouveau entre « Koi » et « jeu ».

Les mains de capture suivantes sont reconnues dans le jeu de koi-koi :

Pour résumer, dans le koi-koi, le score pour le perdant d’une manche est zéro. Le score du vainqueur est la valeur de ses mains de capture. Le score du gagnant est doublé si son adversaire a déclaré « Koi » ou si son score est au dessus de 7 (quadruplé si les deux se produisent).
Par exemple :

Si un joueur a les cartes de capture ci-dessus, il devrait marquer 14 points si on suppose que son adversaire n’a pas déclaré « Koi ». Il devrait marquer 7 points pour la main de capture « 3 lumières + la pluie ». Ce score est doublé parce qu’il atteint 7 dans le cas présent.

mardi 5 mars 2013, par Jean Devillers