Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain
les bonsaï →LES ECOLES DE BONSAI

LES ECOLES DE BONSAI. ECOLE LINEAIRE OU CLASSIQUE. I .

Bien dominer cette école exige une connaissance profonde des échelles grâce auxquelles on peut placer les branches aux lieux exacts requis. Le respect de la longueur et de la grosseur des branches est indispensable de même que la distance entre elles. Aussi bien est fondamentale la relation existante entre la hauteur de la structure et le reste des éléments.
Quand on voit un style avec chaque élément si bien positionné dans son site, on ne perçoit pas l’adéquation, on remarque visuellement le peu de branches qu’implique cette école dans sa conception. Cette école compte seulement 4 branches plus l’apex pour créer l’harmonie. [1]
Les conifères, par leur structure naturelle bien définie, sont les arbres qui se prêtent le mieux aux styles de cette école. Mais tout autre arbre, par les adaptations correspondantes, peut aussi se concevoir dans cette école. Les plus difficiles à s’adapter sont les caducs qui par leurs bourgeons imprévisibles, à un moment donné, peuvent abimer la structure.
Ces règles sont, comme tout en bonsai, encadrées dans quelques lois et tables et régies par la philosophie Zen, Taoiste ....

Faces avant ( OMOTE ) et arrière ( URA ) d’un arbre
Dans l’école linéaire, pour travailler la conception d’un bonsai, il est primordial de connaître clairement la "face avant de l’arbre" ;
Toute oeuvre tridimensionnelle a une face avant et une partie arrière. Dans le bonsai, elles se nomment OMOTE et URA.
C’est la première expression de la théorie des opposés
Dans cette école la longueur de référence est la hauteur de l’arbre mesurée du nebari à l’apex proprement dit.
Le premier point de beauté est obtenu en appliquant à la hauteur totale la constante de Shibui.
Le dessin ci-dessous illustre cette opération sur un arbre de 21 cm.

Ce point de beauté est appelé oeil du Dragon.
La position de l’oeil du dragon pour des arbres de taille variable ( 1 à 100 cm ) est donnée par la table ci-dessous :

Le tableau ci dessous rappelle comment sont calculées les autres contantes du dragon, l’application à un arbre de 100 cm, ainsi que les noms des branches situées aux points K1, K2, K3, K4 ainsi que le point de départ de l’apex K5.

Ce qui est illutré par le diagramme :

Les 5 points de la section dorée ou du dragon pour diverses tailles d’arbres ont été calculées et sont rassemblées dans les tables ci-dessous ( hauteurs de 10 cm à 1 m ). Ce sont les variables du dragon :





ERRATUM| : Les lignes concernant les longueurs 76,0 et 76,5 cm, doivent se lire comme suit :
76,0 | 28,956 | 46,816 | 57,912 | 64,828 | 69,084
76,5 | 29,147 | 47,124 | 58,293 | 65,255 | 69,539

Largeur de l’arbre
Dans l’école linéaire la largeur d’un arbre est la distance entre les pointes des 2 branches latérales,( les 2 autres branches étant les branches de profondeur )
Pour trouver la largeur d’un arbre dans l’école linéaire on se rapporte aux variables du dragon correspondant à la hauteur de l’arbre et on prend "2K" de moins.
Exemple pour un arbre de 1m

Ici ce sera 76,200 cm.

Profondeur de l’arbre
La profondeur est la distance qui existe entre le point terminal de la branche frontale et le point terminal de la branche arrière (ou de profondeur ). Elle est donnée par la même table. Cette profondeur peut être égale à la largeur de l’arbre mais on préfère souvent prendre "2K" de moins :

Dans l’exemple qui nous occupe ici, on prendra 38,100 cm.

Largeur de chaque branche latérale
On recherchera dans la même table, avec la même méthode sur la ligne correspondant à la largeur totale de l’arbre. Soit dans le cas présent ( en prenant 76,5 au lieu de 76,2 pour simplifier ) :

76,5 | 29,147 | 47,124 | 58,293 | 65,255 | 69,539

L’une de ces valeurs sera la longueur d’une des branches. La différence entre la largeur totale de l’arbre ( 76,2 ) et cette longueur choisie sera la longueur de l’autre branche latérale, soit ici :
76,2 - 47,1 = 29,1

Longueur des branches de profondeur
La mesure des branches de profondeur sera recherchée de la même façon que pour les branches latérales en recherchant les variables du dragon correspondant à la profondeur.
Une de ces mesures est celle adéquate pour la branche de derrière, la différence entre la mesure de la profondeur totale et celle choisie pour la branche arrière sera celle de la branche avant.

Le reste des branches qui forment l’arbre sera mesuré par la même méthode.

( A suivre )

vendredi 23 janvier 2015, par Jean Devillers

Notes

[1NDT:L’apex est sticto sensu le point sommital de l’arbre, mais dans ce qui suit ce sera souvent la partie de la végétation qui atteint le sommet. Quand il sera nécéssaire de préciser on parlera du départ de l’apex et de l’apex proprement dit.