Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain

QU’Y A-T-IL D’ECRIT SUR UN SAC DE SUBSTRAT JAPONAIS ? (DÉBUT)

Il y a des circonstances où on aimerait savoir ce qui esr écrit sur les sacs de substrats divers en provenance du Japon. C’est évidemment variable selon les produits et les fournisseurs, mais il y a quelques constantes.
Voyons le recto pour commencer.


D’abord, la nature du substrat est indiquée en très gros caractères, soit en couleurs soit en noir, en écriture verticale ou horizontale.
Sauf cas très particulier, la désignation se termine par le caractère (Ils’agit alors d’une terre) ou (Il s’agit alors d’un sable). Exemples :

terre d’akadama

terre de Kanuma

sable d’Ezo (Hokkaido)

sable de Kiryu

A côté de textes qui vantent le produit, on trouve -ce qui est plus intéressant- la granulométrie sous forme de 2 caractères, isolés du reste, alignés ou en colonne.Ce sont :

petits grains

moyens grains

gros grains

Au recto encore, mais plus souvent au verso, avec des illustrations, on peut trouver la composition de mélanges pour des plantes particulières (ex : satsuki) ou pour le rempotage de bonsai. Les proportions sont généralement indiquées en 1/10° .Noter que :

signifie pierres de fond de pot. (gros gravier). et

  signifie terre "qui roule". La lecture des 2 premiers caractères : goro représente la moitié de l’onomatopée japonaise gorogoro qui simule le bruit de roulement de billes ou de gros gravier.

Dans un cartouche, il y a parfois mention de la contenance du sac. On en a un exemple avec le logo de cet article. Les trois kanji signifient : "Au moment de la mesure". Le volume est indiqué en dessous : 16 litres.

dimanche 10 janvier 2010, par Jean Devillers