Bonsai-club du Lauragais
votre club de bonsaï du sud toulousain
les bonsaï →LES ECOLES DE BONSAI

L’ ECOLE CONTEMPORAINE.

C’est l’école à la mode parmi les jeunes "maitres", surtout américains et européens. La plus pratiquée est basée sur une tendance très audacieuse et transgressive des normes, créant avec toute liberté, obtenant comme dans le cas des peintres, sculpteurs, architectes etc...,à l’intérieur d’une anarchie bien signalisée, quelques exemplaires très beaux et surtout spectaculaires avec beaucoup de bois mort visible.

L’école contemporaine viole quasiment toutes les règles des écoles classiques, à l’exception de celle d’harmonie.
C’est une école pour l’audace, pour des gens avec des idées personnelles qui ne veulent pas se soumettre à des lois strictes.
Dans cette école on peut casser tous les moules et rompre avec toutes les règles basiques.
On peut travailler dans une absolue liberté.

C’est la règle du "Tout est bon si le résultat est beau".
Cette règle paraît à première vue la plus facile parce qu’elle nous permet de créer. C’est une école pour anarchistes, pour mélanger les styles et en créer de nouveaux.
Mais cette facilité est seulement apparente, bien qu’il n’y ait pas de règles fixes, il y en a une qui est inviolable : l’harmonie.
Il y en a deux autres qu’il est bon de respecter : le volume et le vide.
Après avoir rompu toutes les règles,on se permet tout ; comme croiser des branches avec des angles invraisemblables, comme planter des cascades sur une pierre plate ou planter des arbres jeunes dans des pots antiques.
Des "plantes d’accompagnement ou d’accent" peuvent être ajoutées dans n’importe quel style de bonsai.
Avec cette liberté on peut extérioriser son art et ses sentiments, c’est comme le cubisme ou l’art abstrait. Elle met en avant nôtre Ego, nôtre Style, nôtre Signature.

mardi 26 janvier 2016, par Jean Devillers